Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-04-15T10:48:09+02:00

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Publié par Stef

Kikou tout le monde,

 

Je remarque qu'avec l'âge (ouhh la vieille lol) ma digestion devient de plus en plus difficile.

C'est bien beau de le remarquer mais il faut trouver la cause ou les causes.

 

C'est parti pour les recherches ! J'aime beaucoup le pain, les petits bonbons mmmhhh

Et bien non seulement c'est mauvais pour la prise de poids ! :D  mais c'est aussi nocif pour notre corps et notre santé. En cause, le GLUTEN. (il n'y a pas que ça mais commençons déjà par ça).

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Qu'est-ce que le gluten ?

Le gluten est un mélange de protéines combiné avec de l'amidon dans l'endosperme (le tissu végétal de réserves nutritives dans la graine) de la plupart des céréales.

Il constitue environ 80 % des protéines contenues dans le blé.

Le gluten est responsable de l'élasticité de la pâte malaxée ainsi que des produits à base de céréales cuits au four.

Il est important de savoir que le gluten se réfère aux protéines uniquement issues des céréales par conséquent, toutes les céréales contiennent du gluten.

Le gluten se divise en deux groupes : les prolamines et les gluténines.

Les protéines de la famille des prolamines sont à la source de la maladie cœliaque et de l’intolérance très pernicieuse.

Le blé (alpha gliadine), le seigle (sécaline) et l’orge (hordénine) sont les plus toxiques, suivis du maïs (zénine).

Pendant des millions d’années, les hommes ont consommé une nourriture naturelle, analogue à celle des animaux sauvages. Les enzymes et les mucines digestives étaient adaptées aux diverses substances ingérées.

L’alimentation moderne est riche en macromolécules nouvelles, pour lesquelles enzymes et mucines ne sont souvent pas adaptées.

Même pris en petite quantité ou exceptionnellement, un aliment contenant du gluten provoque des lésions de l’intestin.

Actuellement, les industries agroalimentaires modifient de façon exagérée les céréales, qui sont devenues beaucoup plus inassimilables et, par conséquent, encore plus toxiques qu’elles ne l’étaient déjà auparavant.

 

Vous pouvez regarder cette petite vidéo pour vous rendre compte de ce que vous ingérez.

Rôle du gluten dans notre alimentation

Le gluten étant un protéine présente dans les céréales, il influence les propriétés de cuisson de la farine. Le gluten absorbe l’eau qui est ajoutée à la farine et gonfle de façon à générer une pâte à pétrir. Pendant la cuisson, le gluten libère une partie de l’eau retenue et se lie à l’amidon contenu dans la farine, de façon à assurer la cohésion du pain.

On peut considérer le gluten comme la colle de ces céréales. Il est responsable de la capacité agglutinante et liante des céréales et leur utilisation pour la fabrication des pâtes et de pains.

Malheureusement le gluten est utilisé fréquemment en industrie alimentaire et se retrouve dans une multitude de produits, sous des dénominations différentes.

 

CEREALES ET LEURS POURCENTAGES DE PROLAMINE

Plus haut est le pourcentage, plus haut est le risque d’une réaction

BLE  (froment)                              69 % d’alpha gliadine
EPEAUTRE                                      69 % d’alpha gliadine
KAMUT                                            69 % d’alpha gliadine
SEIGLE                                            30 à 50 % de sécaline
ORGE                                               46 à 52 % de hordénine
MAIS                                                55 % de zénine
SORGHO                                          52 % de cafirine
MILLET                                            40 % de panicine
AVOINE                                            20 à 30 % d’avenine
TEFF                                                12 %
FONIO                                              inférieur à 10 %
RIZ                                                   5 % d’orzénine

 

Les céréales qui lèvent très peu, ont un pourcentage de prolamine très bas.

Le quinoa, l’amarante et le sarrasin sont des semences et non des céréales.

Lorsque les protéines des céréales et du lait ne sont pas complètement décomposées dans le corps, elles franchissent la paroi intestinale et se retrouvent dans le sang.
 

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Intolérance au gluten

Certaines personnes ont la possibilité d'ingérer du gluten sans aucune conséquence pathologique (ce qui devient de plus en plus rare !).

D'autres manifesteront certains symptômes mais ne feront pas le lien avec les intolérances dérivant du lait et du gluten.

D'autres susceptibles à ces deux substances débelopperont des pathologies, et leurs médecins plus informés feront le lien entre leurs intolérances et allergies liés à leurs pathologies, comme par exemple le gluten peut provoquer des lésions de la muqueuse jéjunale corrélée à tous les symptômes décrits plus haut.

Le gluten est reconnu depuis longtemps comme un allergène/antigène majeur. Une réaction d’intolérance sert de base au mécanisme de cette maladie. Le gluten déclenche en tant qu’antigène une réaction immunitaire qui, suite à un apport alimentaire quotidien, aboutit à une réaction inflammatoire chronique avec finalement une atteinte des tissus. Les lésions tissulaires progressent au cours du temps jusqu’à la destruction complète des villosités intestinales.

Si l’on mange mal on va sélectionner certains types de bactéries, c’est-à-dire que suivant le milieu nutritif que l’on va donner à nos bactéries, on va plutôt favoriser les unes par rapport aux autres. On a une mauvaise assimilation : plus on mange moderne, plus on est carencé et on a des micro-villosités défectueuses, et donc on peut de moins en moins absorber et digérer correctement des produits qui sont plus ou moins bien dégradés de ce fait. On n’est plus en phase avec notre environnement. Cela aboutit à une détérioration de la muqueuse intestinale. On crée alors rapidement une hyper perméabilité intestinale.

L’alimentation est un facteur environnemental qui excite le système immunitaire, ce qui fait que la réaction immunitaire s’auto-entretient. Si vous arrêtez d’exciter le système  immunitaire, les choses se calment et petit à petit, il y a une régulation.

On sait que l’alimentation peut modifier jusqu’à 60% l’expression des gènes. On ne va pas créer de nouveaux gènes, mais on peut accentuer très fortement la production de molécules bénéfiques ou au contraire maléfiques. Les aliments que nous mangeons vont directement, sous forme découpée, au niveau du génome. Ce sont des promoteurs du génome.

Dans énormément de maladies graves et compliquées, pour lesquelles il n’y a pas de solution médicamenteuse, si l’on ferme la perméabilité intestinale, immanquablement on va forcément améliorer les choses.

Le mercure augmente la perméabilité intestinale. Il n’est pas seulement toxique pour le cerveau mais aussi pour touts les organes et les tissus.

 

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Symptômes et signes d’intolérance au gluten (ou la maladie coeliaque)

  • Problèmes dans le système digestif: gaz, ballonnements, diarrhée et constipation. Les enfants qui mangent beaucoup de gluten sont susceptibles de souffrir de constipation.
  • Kératose pilaire («peau de poule » sur les coudes). La kératose pilaire est le résultat d’un manque en acide gras et en vitamine A qui survient lorsque la graisse est mal absorbée par les intestins. Ce qui est une conséquence du gluten.
  • Sensation de fatigue ou d’épuisement après avoir mangé du gluten.
  • Les maladies auto-immune comme la thyroïdite de Hashimoto, la polyarthrite rhumatoïde, la colite ulcéreuse, le lupus, le psoriasis, la sclérodermie ou la sclérose en plaques.
  • Perte d’équilibre, étourdissements et autres symptômes neurologiques.
  • Dysfonctionnement hormonal: PMS, SOPK ou stérilité inexpliquée
  • Maux de tête et migraine.
  • Fatigue chronique ou fibromyalgie. Diagnostic fait par le médecin sans pouvoir en trouver la cause.
  • Gonflements ou douleurs dans les doigts, les hanches ou les genoux.
  • Des problèmes d’humeur comme la dépression, l’anxiété, des sautes d’humeur etc
Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

L’intestin qui déraille…
C’est un véritable empoisonnement chronique qui atteint la personne. Les protéines issues du pain, non complètement dégradées, franchissent en premier lieu la paroi intestinale, déjà altérée par le mercure et les virus, et se retrouvent ainsi dans le torrent du système sanguin.

Ces peptides, alors transformés en « peptides opiacés », vont se comporter dans l’organisme exactement comme certains dérivés morphiniques et se fixer sur les récepteurs biochimiques spécifiques à ces substances. En occupant et en saturant les récepteurs, les peptides provenant du gluten, mal métabolisés, vont alors entraîner des dérèglements du comportement et favoriser le développement de maladies dégénératives du système nerveux central. En effet, l’accumulation de ces opioïdes inhibe le développement de ce dernier, provoquant ainsi un dysfonctionnement progressif.

Saviez-vous qu’une molécule de gluten contient jusqu’à 16 molécules de dérivés morphiniques ? Par ailleurs, si, et seulement si, ces sujets présentent des dérèglements du mécanisme enzymatique propre à la glia (ensemble des cellules nerveuses du cerveau), en quelque sorte une altération de la barrière hémato-encéphalique, alors ces glutamorphines peuvent, en second lieu, traverser cette membrane, entraînant une accumulation neuronale et par conséquent favoriser le développement de troubles mentaux et comportementaux.

 

Virus des vaccins et microbactéries

Les virus des vaccins peuvent circuler dans le sang, se loger dans différentes zones cérébrales, causant ainsi, en association à l’action des glutamorphines, de légères encéphalites, des arrêts du langage, etc.

Pire encore, les micro-organismes (champignons comme le Candida albicans) peuvent s’installer rapidement dans toutes les muqueuses et en particulier dans l’intestin. Véritables envahisseurs, ils contribuent à la formation d’une paroi empêchant l’absorption normale des aliments, des vitamines et… malheureusement du pain !

Les symptômes majeurs

Le désordre biochimique auquel se retrouve confronté notre organisme lors d’une intoxication au gluten est à l’origine d’un éventail de désordres comportementaux souvent qualifiés, de façon erronée, de « psychosomatiques » ou « gastriques ».

Quelques exemples : problèmes scolaires, dyspraxie, dyslexie, déficit d’attention et de comportement, hypo et hyperactivité, problèmes relationnels, violences, divers types autistiques (avec ou sans langage), troubles involontaires convulsifs (tic), troubles obsessionnels compulsifs (toc), automutilations, perturbation du sommeil, fatigue chronique, maladies de l’intestin (ballonnements, constipation, maladie coeliaque, maladie de Crohn, carcinomes de l’intestin…) schizophrénie, etc.

 

La preuve biochimique
Ces troubles « mentaux envahissants » causés par la dégradation partielle du gluten ont été mis en lumière par le professeur norvégien Karl Reichelt de l’Institut pédiatrique d’Oslo. En effet, il a incriminé dès 1986 la présence de peptides du gluten dans les urines de sujets hyperactifs, autistes, épileptiques et schizophrènes.

Une solution, une analyse : la peptidurie
Tous ces troubles obscurs peuvent être prévenus, notamment grâce à une simple analyse d’urine : la peptidurie. Celle-ci va mettre en évidence des toxiques, et en quelle quantité, qui perturbent l’activité électrique du cerveau.

Grâce aux brillantes découvertes du professeur Karl Reichelt et à ses analyses de peptides urinaires, les patients peuvent, mettre en place un changement alimentaire individualisé exempté de gluten permettant ainsi de mettre fin à une longue litanie de symptômes et de se construire une nouvelle vie en pleine santé.

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Comment détecter l’intolérance et si il faut arrêter de manger du gluten?

Afin de vérifier votre tolérance au gluten, le mieux serait de l’éliminer de votre régime alimentaire pendant 2 ou 3 semaines et de le réintégrer par la suite. Eliminez totalement le gluten de votre organisme peut prendre des années puisque c’est une protéine très massive. Il vaut donc mieux éviter d’en manger au maximum.

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Vous trouverez déjà dans votre magasin habituel quelques produits sans gluten.

Sinon, vous pourrez les acheter dans les magasins bio ou sur le net comme par exemple:

 

No Gluten Shop

Tout sans gluten

Gourmet sans gêne

 

* * * * * * * * * *

N’oubliez pas de vous abonner à ma newsletter (dans la colonne de droite)  ;-)

(Depuis un smartphone, cliquer sur "Standard view" tout en bas de la page pour y accéder)

Vous pouvez également me suivre sur ma page Facebook !

Et à me contacter et/ou me poser vos questions par mail :

stephanie.azurite@gmail.com

Pourquoi le gluten est-il mauvais pour notre santé ?

Mots-clés : gluten, intolérance, mauvais, santé, danger, chewing gum, colle, blé, coeliaque, pain, pâte, inflammation, intestin, digestion, maladie, céréale

 

Sources :

www.intolerancegluten.com

www.passeportsante.net

www.healthyfoodteam.com

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog

PageRank SocialRank