Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2016-04-27T10:53:00+02:00

Les désherbants naturels (bio)

Publié par Stef
Les désherbants naturels (bio)

Vous en avez marre des mauvaises herbes qui prennent possession de vos allées et/ou de vos parterres ?

Ras le bol de vous mettre à genoux sur votre trottoir pour les arracher ?

Vous n'êtes pas sans savoir que les pesticides chimiques industriels sont dangereux pour votre santé mais ils le sont également pour les microcosmes qui peuplent vos terres.

Mais bonne nouvelle, il existe des solutions naturelles que voici :-)

Avant de passer aux astuces, sachez que le meilleur désherbant au monde, ce sont vos mains ! :D

Vinaigre blanc

Vinaigre blanc

Le vinaigre

L’acide acétique du vinaigre tue les feuilles des plantes adventices, et non leurs racines.

Toutefois, si vous vaporisez l'herbe assez souvent, cette méthode entraînera l'épuisement des réserves d’énergie de cette dernière et finira par l'éliminer.

 

Recette 1 :

Il vous faudra 1 kg de sel que vous ferez dissoudre dans 2 litres d’eau, dès que le sel est presque dissous, ajouter 3 litres de vinaigre.

C'est la formule que j'utilise chez moi. Elle fonctionne super bien et elle dure longtemps. Elle est également efficace sur la mousse.

Il faut vaporiser votre mélange lorsqu'il y a du soleil et s'il pleut les jours suivants, il faudra répéter l'opération.

Cette recette tuera « toutes » les plantes sauf les arbres et arbustes.

 

Recette 2 :

Prenez 1 litre de vinaigre blanc pour un demi-litre d’eau puis arrosez en fin de journée.

 

Recette 3 :
Il vous faudra : 460 ml (2 tasses) d’eau, 345 ml (1½ tasse) de vinaigre (blanc ou de cidre), 115 ml (½ tasse) de liquide à vaisselle.

À l’aide d’un entonnoir, versez tous les ingrédients dans une bouteille-vaporisateur d’un litre.
Secouez-la pour bien mélanger.

Vaporisez la solution directement sur les mauvaises herbes (évitez d'en vaporiser sur vos plantes).

 

Recette 4 :

Il vous faudra deux litres de vin de bonne qualité (il doit contenir peu de sulfites) à conserver pendant un mois dans une bonbonne à petite ouverture.

La mère de vinaigre, au départ une pellicule fine et translucide, s’épaissit petit à petit pour ressembler à une masse visqueuse constituée par la prolifération des ferments acétiques. Cette matière souche, sorte de moisissure, agira comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre. Le vinaigrier doit être tenu dans un endroit sec et à une température d’au moins 20°C. Faites respirer votre vinaigre en soulevant le bouchon du vinaigrier de temps à autre.

Purin d'orties

Purin d'orties

Le purin d’orties concentré

Pour 1kg d’orties et 10 litres d’eau de pluie (de préférence) :

  1. Coupez les orties en petits morceaux,
  2. Le temps de macération sera de 3 à 4 jours, à une température de 18°C,
  3. Mélangez la mixture une fois par jour.

Pour utiliser au mieux ce purin d’orties, il sera nécessaire de le diluer et d’envisager une filtration, surtout si vous employez un pulvérisateur.

À l’arrosoir, une filtration grossière suffira. Si vous préférez conserver ce purin pour un emploi ultérieur, une filtration fine est plus adaptée.

Pour terminer, sachez que fabriquer votre purin d’orties, va provoquer l’émanation d’une odeur très désagréable. Pensez donc à placer le bidon le plus loin possible des lieux de passage.

Cendres de bois

Cendres de bois

Désherbant pour la pelouse

Pour faire disparaître la mousse verte dans la pelouse, il suffit de la soupoudrez de cendre de bois ou de chaux qui a pour effet de changer le PH de la terre et de faire disparaitre définitivement la mousse.

Image de Jean-Michel Groult

Image de Jean-Michel Groult

Les faux semis

Les faux semis est une méthode qui permet de limiter la repousse des adventices. C'est une méthode que les éco-jardiniers apprécient beaucoup et qui est très utile avant l’installation du gazon ou d’un potager.Le faux-semis consiste à d’aérer le sol comme si celui-ci allait être semé, puis d’attendre la pousse des mauvaises herbes pour les retirer avec plus de facilité.

Désherbant thermique

Désherbant thermique

Les désherbant thermiques :

Le principe du désherbage thermique consiste à appliquer une source de chaleur intense, directe ou indirecte, pendant une courte durée, pour provoquer un choc thermique qui fait éclater les cellules végétales de la plante que vous voulez faire disparaitre . De plus en plus, les services de jardinage professionnels ont recours au désherbage thermique.

 

Le désherbage thermique existe sous plusieurs formes respectueuses de l'environnement et de la santé :

- les brûleurs à gaz sont une solution efficace et écologiquement intéressante si le gaz utilisé est issu de la filière écologique.

- l'eau bouillante

 

Utiliser des jets de vapeur bien dirigés est efficace sinon brûler les mauvaises herbes à l'aide d’un chalumeau à gaz que vous pourrez également trouver dans votre magasin de bricolage.

 

Pour éradiquer les des graines en dormance dans le sol, il suffit d'effectuer quelques passages par an sur les zones concernées par le désherbage qui devient alors un désherbage préventif. Notez qu’en détruisant la plante indésirable, vous ébouillantez aussi les micro-organismes du sol.

L'eau de cuisson

L'eau de cuisson

L'eau de cuisson :

Recette :

Ne jettez plus l'eau de vos pâtes, riz ou de vos pommes de terre.

Tant que l'eau est bouillante, allez la vider sur vos mauvaises herbes.

C'est RADICAL.

Les mauvaises herbes seront "cuites" et sècheront.

 

Attention : l’eau bouillante permet de recycler les eaux de cuisson des légumes, et de détruire instantanément la partie aérienne de la plante (attention cependant aux mauvaises herbes vivaces dont les racines profondes pourront repousser l’année suivante). Toutefois, l’intérêt est bien de recycler l’eau usagée, au regard de la consommation d’eau et d’énergie qu’elle représente. Il est absurde de faire bouillir de l’eau qui ne servirait qu’à désherber, d’autant que cette technique, aux effets immédiats est néanmoins d’une efficacité limitée puisqu’elle n’empêche pas la repousse. Elle ne vaut que pour de toutes petites zones, ou dans le cas d’une herbe mal placée, à éliminer.

Le purin d'angélique

Le purin d'angélique

Le purin d’angélique

Le purin d’angélique est tout aussi efficace contre les herbes indésirables.

Il suffit de faire macérer pendant une semaine, un kilo d’angélique dans 10 litres d’eau et de verser cette mixture sur les herbes à faire disparaître. L’angélique se cultive dans le jardin ou en pot d’appartement.

Toutefois, évitez le traitement à la lance thermique ou à la vapeur bouillante qui sont certes efficaces mais qui ne sont pas des techniques naturelles. Elles altèrent les caractéristiques chimiques et physiques du sol, ainsi que son pH.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles

L'huile essentielle de basilic et de citrus

Certaines huiles essentielles ont des propriétés désherbantes en plus des propriétés bactéricides, insecticides et fongicides connus. Il y a lieu de choisir la bonne huile essentielle qui a l’action voulue. Certaines huiles essentielles peuvent être utilisées comme désherbant total, d’autres comme anti germinatif.

Ajouter du savon liquide bio pour faire une bonne solution avec l’eau. Dilution : 100 ml à 1 litre par hectare en bas volume donc pour 30 à 200 litres d'eau.

Le sarrasin

Le sarrasin

Certains engrais naturels sont dits “nettoyants” : on suppose que les racines de sarrasin émettent une substance qui inhibe la levée des graines de mauvaises herbes.

Certaines plantes seraient réputées pour produire des substances toxiques contre le chiendent par exemple et autres herbes indésirables. Les plus efficaces seraient les oeillets d’Inde, les roses d’Inde et les soucis.

Certaines plantes  poussent vite et produisent une masse telle de feuillages et de racines qu’elles ne laissent plus de place aux mauvaises herbes. En stock dans la terre, les adventices seront incapables de s’y développer. C’est le cas des phacélie, trèfle, moutarde.

Le gros sel

Le gros sel

Pour les terrasses en pavés auto-bloquants, il vous suffit de répandre du gros sel et la pluie se chargera du travail :D

 

Pensez aussi au paillage. Après un bon binage, déposez une couche de 10 cm de paillis (tonte de gazon…).

Enfin, vous pouvez également saupoudrer du bicorbonate de soude entre les pierres ou les dalles de votre jardin ou de votre terrasse : il freine la repousse des herbes indésirables.

Extrait de betterave

Extrait de betterave

L'extrait de betterave

L'extrait de betterave serait un herbicide également.

Les vieux journaux

Les vieux journaux

Le papier journal et les couvertures de plastique pour empêcher les mauvaises herbes de proliférer

Si une partie de votre jardin est envahie de mauvaises herbes, essayez un de ces paillis pour empêcher les mauvaises herbes de proliférer.

 Le papier journal : mouillez plusieurs pages de journal de façon à ce qu’elles collent ensemble puis déposez ce tapis sur un carré de mauvaises herbes. Camouflez le tout avec des copeaux de bois ou tout autre paillis. Vous pourrez l’enlever quand les mauvaises herbes seront éliminées.

• Les sacs à ordures: Coupez des sacs à ordures en plastique noir le long de la couture de façon à en doubler la taille et couvrez-en la partie problématique du jardin. Camouflez avec des copeaux ou autre et laissez le tout en place de 10 à 14 jours. Les mauvaises herbes ne devraient pas survivre à ce traitement.

Utiliser l'herbe tondue

Utiliser l'herbe tondue

Les désherbants naturels (bio)

Saviez-vous ?

  • Les "mauvaises herbes" sont avant tout des plantes sauvages nécessaires à l'équilibre d'un jardin bio.
  • Les mauvaises herbes sont également appelées adventices.
  • Les "mauvaises" herbes ne nuisent pas aux "bonnes" plantes si elles ne sont pas plantées trops près : certianes mauvaises herbes sont utiles : les adventices équilibrent et enrichissent l'humus :
    • la lamier rouge, le mouron blanc et d'autres nitrophiles absorbent l'azote en trop dans un terrain
    • les ravenelles prélèvent dans le sous-sol de la potasse inassimilable par les autres végétaux et libèrent lors de leur décomposition, ce qui enrichit le sol.
Les désherbants naturels (bio)

* * * * * * * * * *

N’oubliez pas de vous abonner à ma newsletter (dans la colonne de droite)  ;-)

(Depuis un smartphone, cliquer sur "Standard view" tout en bas de la page pour y accéder)

Vous pouvez également me suivre sur ma page Facebook !

Et à me contacter et/ou me poser vos questions par mail :

stephanie.azurite@gmail.com

Les désherbants naturels (bio)

Mots-clés : désherbant, naturel, mauvaise herbe, terrasse, jardin, mousse, biologique, économie, économique, chardon, pissenlit.

Sources :

www.consoglobe.com

www.sain-et-naturel.com

www.selection.readersdigest.ca

www.encyclo-ecolo.com

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog

PageRank SocialRank